Edikt des Königs Louis XVI.

Einrichtung der unbefristeten Charge eines Präzeptors
für die Pagen des Chambre du Roi.

Louis XVI. - Paris, Mai 1784

Édit du Roi Louis XVI. Portant Création de la charge de Précepteur des Pages de la Chambre du Roi

Mit diesem Edikt aus dem elften Regierungsjahr des Königs Louis XVI. (1754-1793) wird die unwiederrufliche Einrichtung der unbefristeten Charge eines Präzeptors, einem Hauslehrer in der Stellung eines Hofmeisters, für die Pagen des Chambre du Roi angeordnet. Der Inhaber dieser neuen Stellung soll durch den ersten Herren des königlichen Haushalts ernannt werden. Dieser ermächtigt ihn im Auftrag des Königs dazu, sich um die Ausbildung der Pagen zu kümmern. Er erhält dafür neben einer Bezahlung in Höhe von 60 Livres auch die entsprechenden vorrangigen Privilegien, Freiheiten und Vergünstigungen, sowie alle erforderlichen Rechte, um dieses Amt in vollem Umfang zweckmäßig erfüllen zu können

Dieses im Mai 1784 erlassene Edikt wurde vom Minister des königlichen Haushalts, dem Baron de Breteuil (1730-1807), gegengezeichnet. Dieser hatte sein Amt als oberster Leiter des Maison du Roi seit 1783 inne, weshalb ihm die Ernennung des künftigen "Précepteurs des Pages de la chambre du Roi" zufiel. Jedoch musste jede Anordnung des Königs vor deren in Kraft treten vom Parlement [vgl. PB 0009] auf deren rechtmäßigkeit geprüft und dann durch eine Registrierung freigegeben werden. Das Parlement ließ dieses Edikt zur Erschaffung des zusätzlichen Posten am Hof von Versailles am 3. September des selben Jahres registrieren. Dafür wurde es beim für Finanzangelegenheiten zuständigen "Chambre des Comptes", sowie am höchsten Finanzgerichtshof, dem "Cour des Aides" eingetragen. Louis' Erlass wurde damit für rechtskräftig erklärt.

Edikt Ludwig XVI. - Paris 1784 Création de la charge de Précepteur des Pages de la Chambre du Roi Édit du Roi Louis XVI. - Paris, Mai 1784
Édit du Roi

[Magazin-N°: LP 0002]

Portant Création de la charge de Précepteur des Pages de la Chambre du Roi;

Verfasser:

Louis XVI.;

Niederschrift:

im Mai 1784,
gegeben zu Versailles;

Registrierung:

11. August 1784,
im Chambre des Comptes, Paris;

03. September 1784,
im Cour des Aides, Paris;

Signatur (gedruckt):

Louis,
für Louis XVI.;

Kontrasignaturen (gedruckt):

Le Baron de Breteuil,
Louis Charles Auguste le Tonnelier,
Ministre de la Maison du Roi;

Marquis de Miromenil,
Armand-Thomas Hue,
Garde de Sceaux (Siegelbewahrer);

Marsolan,
Procureur Général du Roi;

Leprince,
Procureur Général du Roi;

Siegel (gedruckt):

Grand sceau de cire verte en lacs de soie rouge et verte;

Sprache:

französisch;

Verlag/ Druck:

P. G. Simon & N. H. Nyon, Imprimeurs de Parlement, Paris;

Format:

199 x 247 mm,
geschlossenes Format;

Umfang:

4 Seiten,
Vergé-Papier;

Deckblatt:

Kupferstich mit geflügeltem Bourbonenwappen;

Erhaltung:

Wahrscheinlich fehlt hier ein Titelblatt, sonst sehr schön erhalten;

Inhalt des Dokuments

Hier finden Sie den Originalinhalt des Edikts

Louis, par la grace de Dieu Roi de France et de Navarre ; à tous présens & à venir, Salut. Lorsque nous avons supprimé, par notre Edit du mois d'Août dernier, les quatre Charges de Gouverneurs, & les quatre de Premier Valets des Pages de notre Chambre, pour ne créer par notre même Edit que deux charges, l'une de Gouverneur, l'autre de Sous-Gouverneur de nosdits Pages, nous avons reconnu que les représentations, qui nous ont été faites par les Premiers Gentilshommes de notre Chambre, tendoient à une meillure Education de nosdits Pages; ce motif, que nous avions principalement en vue, nous détermine encore à adopter la nouvelle proposition que nous ont faite les Premiers Gentilshommes de notre Chambre, de créer une Charge de Précepteur de nosdits Pages; & nous avons d'autant plus lieu d'espérer qu'elle contribuera à perfectionner leur Education, qu'il est déjà résulté des dispositions de notredit Edit du mois d'Août dernier tous les bons effets que nous avions lieu d'en attendre.

A ces causes, & autres à ce nous mouvant, de l'avis de notre Conseil, & de notre certain science, pleine puissance & autorité royale, nous avons par notre présent Edit perpétuel & irrévocable, créé, érigé & établi, créons, érigions & établissons une Charge de Précepteur des Pages de notre Chambre, de laquelle nous nous réservons à toujours la nomination sur la présentation qui nous en sera faite par les Premiers Gentilshommes de notre Chambre, pour, par celui que nous jugerons à propos d'en pourvoir, l'avoir & exercer, en jouir & user, aux honneurs, autorités, prérogatives, prééminences, privileges, franchises, libertés, fonctions & autres avantages attribués aux Officiers Commensaux de notre maison, & aux gages de soixante livres seulement, que nous avons jugé à propos de fixer pour tous émolumens de ladite Charge, suivant l'emploi qui en sera fait sur nos Etats.

Si donnons en mandement à nos amés & féaux Conseillers, les Gens tenant nos Chambre des Comptes & Cour des Aides à Paris, que notre présent Edit ils aient à faire registrer & le contenu en icelui exécuter plainement, paisiblement & perpétullement, cessant & faisant cesser tous troubles & empêchemens, & nonobstant toutes choses à ce contraires. Car tel est notre plaisier: & afin que ce soit chose ferme & stable à toujours, nous y avons fait m&tre notre scel. Donné à Versailles au mois de Mai l'an de grace mil sept cent quatre-vingt-quatre, & de notre regne le onzieme.

Hinweis: Die Stücke meiner Sammlung stehen grundsätzlich erst einmal nicht zum Verkauf. Diese Website stellt nur ein Online-Archiv dar. Sie haben Fragen?